On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]
RSS
RSS

Partagez
 

 On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apprenti érudit
Messages : 258
Date d'inscription : 02/05/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Les colliers de perles/ feu
Age du personnage: 22 ans
Métier:
Angel Radwod
Angel Radwod
Apprenti érudit
MessageSujet: On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]   On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Icon_minitimeDim 30 Juin - 23:47

Angy releva la tête, s'éveillant doucement du rêve qu'il venait de faire. En regardant autour de lui, quelque chose clochait, il n'était pas dans son lit. Il n'était pas dans un lit, tout court -et tant mieux, parce que ce serait certainement plus effrayant de se réveiller dans un lit inconnu. Jetant un coup d'œil au livre sur lequel sa tête était posée quelques instants auparavant, il comprit qu'il avait du s'endormir à la bibliothèque pendant qu'il faisait ses recherches. Il devait être tard à présent. C'est ce dont il s'assura lorsqu'il sortit son portable de sa poche pour vérifier l'heure. Au passage, il remarqua les nombreux messages qu'il avait reçu sur sa boîte vocale, tous de sa mère. Evidemment, il l'avait prévenu qu'il rentrerait plus tard que d'habitude, mais pas à ce point, et puisqu'elle était vite inquiète... Elle ne fermait donc jamais cette bibliothèque ? Quelqu'un aurait pu venir le réveiller tout de même.
Sans plus attendre il alla déposer les livres qu'il avait prit plus tôt à leur places et sortit ensuite du bâtiment. Il ne devait plus y avoir beaucoup de transport maintenant, mais on devait toujours pouvoir trouver un bus ou autre transport en commun de nuit -c'est du moins ce qu'il espérait-, donc il devrait de toute façon parvenir à rentrer. Au pire, il irait à pieds ; enfin ça faisait loin quand même.

Peu après il se mit alors en route pour trouver un arrêt de bus. Il ne connaissait pas plus que cela les environs, alors il devait utiliser le peu de sens de l'orientation qu'il avait et ce ne devait pas lui être de grande utilité puisqu'il mit de bonnes minutes avant de trouver enfin ce qu'il cherchait. Avec la nuit tombée depuis un moment, il commençait à faire frais dehors, le jeune homme était bien heureux de porter une veste dans ce genre de moment. Il espérait avoir gardé un peu d'argent aussi, sinon il était mal partit pour prendre le bus, si bus il finissait par trouver. Reprenant son périple, il traversa les rues éclairaient par les lampadaires, ayant surement l'air d'un vagabond nocturne -et ce n'était pas tout à fait loin de la vérité au final.

A défaut de trouver le moyen transport, il retrouva quelques pièces dans une de ses poches, voilà qui était un bon début. Elles ne serviraient absolument à rien s'il n'y avait pas de quoi les dépenser, mais cela restait un bon début. Bon, en partant du principe que l'on ne trouvait jamais ce que l'on cherchait, mais que lorsque l'on ne cherchait pas on trouvait, il décida... d'arrêter de chercher. Au point où il en était de toute façon. Il y allait bien y avoir quelque chose qui passera par là à un moment donné.
Effectivement, l'attente compensait puisqu'un long véhicule se dirigeait dans la rue où il se trouvait. Miracle, il s'agissait un bus. Le plus miraculeux était qu'il s'arrêta quand il lui fit signe, sinon il se serait retrouvé encore plus embêté. En fait, il comprit en entrant que ce devait être parce qu'il n'y avait que très peu de client à cette heure. En effet, à part lui il n'y avait qu'une seule autre personne dans le bus : une jeune fille qui devait à peu près avoir son âge. Eh bien, il n'était pas le seul à traîner dehors aussi tardivement, c'était rassurant. Bon, c'était loin d'être la première fois qu'il sortait tard, mais généralement c'était prévu et il savait un peu mieux comment rentrer. Bref, il avait eu de la chance pour ce coup-ci tout de même.

Le trajet se déroula presque sans encombre. Presque. Si on oublie le fait que le bus tomba en panne au beau milieu de nulle part entre les deux villes qu'il devait rallier. Le miracle n'en était peut-être pas un au final ou alors il avait été de bien courte durée. Le sort devait surement s'acharner sur lui.

[Tadaaa. Depuis le temps que je devais le faire, hein. xD Tu remarquera que je suis toujours aussi inspiré pour les titres *baff* alors voilà, j'espère que ça t'ira, tu me dis sinon, comme d'ab. ♥]

_________________
On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] 363343Angy2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwanita
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2013
Humeur : .....?

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Poêle/Manipulation de l'acier
Age du personnage: 21
Métier:
Nother Lormëne
Nother Lormëne
Kwanita
MessageSujet: Re: On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]   On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Icon_minitimeVen 12 Juil - 13:28

Sortir dehors seule. Ces mots sont peut-être banals, mais quand on les met à côté de Nother en la désignant, cela devient tout de suite moins normal. Pourtant, la demoiselle remet bien sa capuche, et allume sa musique pour marcher tranquillement, enfermé dans sa bulle bien à elle. Donnant les graines qu’il faut à Raven, histoire de montrer qu’elle est gentille avec bien que parfois elle le voit plus dans une casse qu’autre chose… Bref ! Saisissant la poignée de la porte, qu’elle tourne est sorti comme une grande, Oui la blonde sait parfaitement faire ça ! La voilà dans la rue, parmi les gens, parmi les normaux de la société. Tête baissée la demoiselle avance sans vouloir trop se faire remarquer, ne voulant pas attirer le regard des autres sur elle. Elle atteint un transport qui se dirige où elle souhaite aller.

Bien comme une grande la voilà dans une autre ville. Celle-ci avance doucement cherchant ce qu’elle…cherche ? Il lui fallut un bout de temps pour trouver une boutique qu’elle cherchait. Entrant dedans, Nother approche directement le comptoir, parlant d’un achat à distance. Le vendeur sort toute une pile de jeux pour console. On ne va pas dire que la demoiselle est en totale admiration devant ça. La blonde est dans son monde là, un monde de pixels, d’univers différents. Mais pour les avoir elle doit battre le vendeur à un jeu. Facile ? En moins d’une bonne dizaine de minutes la demoiselle massacre le mec. Peu de niveau quand même, elle saisit son gain tout content. Puis ce qui la surprend beaucoup, elle reçoit une petite tape sur l’épaule pour félicitation. Le contact humain n’est pas du tout son truc, la demoiselle en est presque figée pendant quelques instants puis revient vite à ses esprits. Rangeant tout bien et remettant bien sa capuche. Bien qu’une question du vendeur la perturbe un peu.

« Pourquoi tu te cache comme ça, tu es pourtant mignonne si tu le voulais… »

Elle se retourne vers lui, puis hausse les épaules et sort. Pourquoi répondre à une question pareille, ce n’est pas ces affaires. La Fylearts avance tranquillement dans la rue, puis tombe nez à nez devant une vidéo gamme… Comment résister ? Elle rentre vite, oubliant totalement qu’elle doit rentrer tôt pour ne pas inquiétait son frère, bah elle est grande quand même ! Oubliant toute notion du temps et gagnant pas mal de jetons, la demoiselle est aux anges.

La nuit, le froid, le silence, un beau cliché d’horreur ça… Pourtant la demoiselle est en pleine lumière, assise au chaud, dans un bus. Retourné à la maison au plus vite pour se faire gronder, quelle joie ! Écoutant tranquillement sa musique dans son coin de bus, les yeux cachés par sa capuche. Cela doit faire un peu peur au conducteur qui est seul avec. Mais cette solitude se voit vite partir, car un jeune homme monte dans le véhicule à son tour. Bof que dire . Retournant sur son admiration du paysage en pleine nuit, il n’y a rien d’autre à faire quand même.

Mais c’était sans compter sur la présence de mesdames malchance qu’un souci technique arrive. Le bus se stop d’un coup et les voilà arrêtés en pleine campagne paumé, génial… Enlevant un écouteur, pour savoir la situation, mais personne des deux ne semble savoir…

« Je vais aller à la station la plus proche, ne pas bouger de là les enfants »

Enfants ? Il est aveugle ce conducteur, bah peu importe. Nother remet donc son écouteur, ne décrochant bien sûr aucun mot a son compagnon d’infortune. Regardant son portable, la demoiselle se dit au combien le réseau est énervant, aucun signal super… Bien sûr au bout d’un moment le mp3 est mort plus de batterie, comme les lumières du véhicule de l’intérieur… Dans le noir complet et un conducteur qui ne veut pas revenir…cela doit faire plus d’une heure maintenant… Nother se lève et essais d’ouvrir les portes…ah bah oui c’est électrique…et y a plus de batterie, bonheur ! Blasé la blonde n’a qu’une solution, un coup de pied dans une fenêtre et voilà. Bien qu’elle ait pu l’ouvrir aussi mais trop lent. La jeune femme regarde autour d’elle, pas de lumière, à part le portable de celle-ci. Pas de personne bref, ils sont seuls dans un endroit totalement perdu entre les deux villes, n’est ce pas génial .

_________________
On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Signa-Nother
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti érudit
Messages : 258
Date d'inscription : 02/05/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Les colliers de perles/ feu
Age du personnage: 22 ans
Métier:
Angel Radwod
Angel Radwod
Apprenti érudit
MessageSujet: Re: On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]   On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Icon_minitimeMar 13 Aoû - 21:37

Au milieu de nul part, en pleine nuit sombre et froide, dans un bus qui venait de s'arrêter. S'ils l'avaient voulu, ils n'auraient surement pas réussi à faire un aussi beau scénario de film d'horreur. Heureusement qu'il n'en avait jamais vu avec ce scénario précis d'ailleurs, sinon il se serait attendu à voir apparaître un monstre horrible à tout moment et si le bus avait été plein, chaque passager aurait pu disparaître soudainement dans des plus horribles circonstances. Bref, pour le moment, pas de monstres en vu, ni rien qui pouvait y ressembler. Pas même le conducteur qui n'avait pas de visage effrayant ou un air de pervers - si ça avait été le cas, cela aurait pu être lui qui leur aurait fait le coup de la panne. Le bus n'était pas non plus rempli, bien au contraire. Ils n'étaient que deux, ce qui semblait tout à fait normal à une heure pareille.

Angel s'était d'abord demandé pourquoi le bus s'arrêtait, mais comme il n'y avait ni arrêt de bus, ni rien autour d'eux qui pouvait donner une raison, une panne paraissait donc bel et bien être fautive. Le chauffeur ne le confirma pas réellement mais les prévint qu'il partait à la station la plus proche en leur demandant de ne pas bouger. Ce n'était pas comme s'ils pouvaient aller quelque part. Non seulement ils ne savaient pas où ils étaient, mais en plus, il n'y avait pas grand chose autour d'eux. Le monsieur allait mettre du temps avant de revenir, pas rassurant de savoir qu'ils allaient rester bloqués ici pendant un temps indéfini. Mais, et contrairement à ce qu'il venait de dire, aucun des deux n'étaient des enfants, il n'était pas obligé de les considérer comme tel.

Regardant par la fenêtre, il vérifia si l'on voyait la ville la plus proche. Seules quelques lumières éloignées répondirent à sa demande.

« On risque d'attendre longtemps... et à une heure pareille. »

Il soupira, observant l'heure que son portable indiquait. Il était déjà tard lorsqu'il était entré dans le bus, alors il n'osait imaginer celle à laquelle il allait arriver chez lui. Enfin, c'est quelque chose qui peut arriver à tout le monde dans une vie. Quoi que, les autres pouvaient facilement avoir plus de chance, mais au moins il n'était pas le seul dans ce cas, c'était toujours ça.

Angy se leva de son siège. Il ne comptait pas désobéir à la demande de leur chauffeur, seulement sortir un instant, peu désireux de rester enfermé dans l'engin trop longtemps. Laissant son sac à sa place, il se dirigea vers les portes qui étaient restées ouvertes et se tourna vers l'adolescente blonde avant de les franchir.

« Je sors un instant. Tu veux venir ? »

Le jeune érudit n'allait quand même pas la laisser seule là-dedans, sauf si elle le voulait vraiment. Si l'on suivait la logique des films et romans d'horreur, les personnes qui restaient seules étaient les premières à y passer. Avec le chauffeur partit en vadrouille, si eux deux se séparaient alors les trois étaient en danger, donc peut-être que cela annulerait cette logique. Ou peut-être pas. En partant de là, en restant ensemble c'était celui qui conduisait qui mourrait et ils seraient tout autant embêtés. Bon, ça suffit maintenant, il ne s'agissait ni d'un film, ni d'un roman, ni d'un jeu, ni rien. N'empêche que si quelqu'un venait vraiment à mourir, il aurait l'air bien malin tiens -sauf si c'était lui en fait.
Il se força à présent à ne plus y penser pour enfin sortir du véhicule. L'air rafraîchie du soir lui changea doucement les idées, une brise s'abattant sur son visage. Il ne faisait pas froid pour autant, juste frais, ce qui représentait presque un avantage à la situation -pour le moment du moins.

_________________
On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] 363343Angy2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kwanita
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2013
Humeur : .....?

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Poêle/Manipulation de l'acier
Age du personnage: 21
Métier:
Nother Lormëne
Nother Lormëne
Kwanita
MessageSujet: Re: On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]   On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Icon_minitimeLun 30 Sep - 1:35

Le porte malheur de tous les jours, Nother, quand elle sort y a toujours UN truc qui arrive. Faut croire que la demoiselle n’est vraiment qu’un porte poisse. Si seulement il n’y avait pas Corvus, sa vie serait courte… Depuis longtemps, elle aurait stoppé de respirer, mais non… Mais qu’arrive-t-il là ? Une panne du seul transport disponible en pleine forêt ! Vous avez vu cette chance de malade ! Bon, on va positive un peu quand même, on n’est pas seule ! Heureusement ? Enfin c’est pas que Nother est une fan de la conversation,  ni même une fan de la foule… Ouais en fait non, pourquoi elle n’est pas seule ? Soupirant dans son coin, imaginant le pire quand elle va rentrer. Corvus est ses crises de panique ambigus, génial, on lit le bonheur de Nother sur son visage là. Mais pour le moment, il vaut mieux attendre, chose que sait parfaitement faire notre petite blonde.

L’homme accompagnant sa solitude sort du véhicule, peut être qu’il besoin de prendre l’air ? Pourtant ils sont dehors… c’est conceptuel tient, enfin bref la demoiselle le regarde, puis sort du bus. Il ne faut pas paniquer, ça c’est sur. Mais c’est étrange, c’est calme, et aussi en pleine forêt c’est légèrement flippant. En espérant que le type ne soit pas un pervers aussi… Non quand même, cela aurait fait longtemps sinon, ou alors c’est un pro tient ? Regardant son portable, espérant le moindre réseau pour prévenir le sieur Corvus… Mais pas moyen. Cela est assez énervant quand même. Rangeant son portable dans sa poche. Calé contre le bus, attendant un dénouement semblable comme les contes, ou les jeux, vous savez le genre d’événement déclencheur, sois un PNJ, soit un monstre, sois alors une conversation qui déroule tout ! Bon la dernière solution est sûrement à expulser, étant donné que Nother est aussi causante que la mort elle-même, enfin façon de dire. Mais tenir une conversation avec Nother, c’est du miracle.

Tapotant de son pied sur le sol, cela commence quand même à faire un moment qu’il est partie ce type non ? Regardant du mieux qu’elle peut la Fylearts, cherche quelque chose de semblable à l’humain qui l’accompagné. Mais pas moyen rien à l’horizon ! Perdu ? Mort ? Abandonné ? Plein de théorie plus intéressantes que les autres, mais aucunes valables quand même. Grommelant un peu, la demoiselle pose sa tête contre le métal du bus. Puis un drôle de bruit se fait entendre, celui d’un métal qui se fait griffer ? C’est désagréable…. Regardant l’homme genre « c’est toi ? » Pourtant il est juste là ?

« Va avoir du soucis…. »

Dit-elle du ton le plus dépité du monde. Première parole de notre blonde depuis cette soirée, applaudissez cet exploit ! Mais alors qu’on peut admirer tant de grâce dans les paroles de Nother. On entend le métal du bus se compresser, de grande griffe arpente le toit. Ok, une bestiole ! La femme recule avec des yeux quand même surpris, elle ne s’attendait pas à une taille pareil. Semblable à un ours ? Ou quelque chose de ce genre. En peluche c’est mieux, c’est plus mignon et ça veut ne pas te bouffer quand même !  Que faut-il faire ?! Nother fait un pas en arrière, puis un autre….

« Ça pas un territoire ce truc…. »

Ce truc peut te massacrer Nother, mais merci de ce point vue tout à fait pratique. Bien qu’elle soit prête à fuir au chemin qui s’ouvre à elle derrière, la solution semble la meilleure. Pourtant, ne voulant pas avoir un corps sur le dos, obligé d’attendre une réaction de cet homme, super non ? Nother, la demoiselle solitaire, obligé d’attendre sur une personne. Même avec Corvus c’est plus facile, vu qu’ils se comprennent quand même assez vite. Normal peut être ? Bon bah attendons une réaction, admirons donc la navette finir en compote de fer, adieu moyen de rentrer, bonsoir miracle perdu…. Que de chance ce soir pour ces deux là !

_________________
On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Signa-Nother
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprenti érudit
Messages : 258
Date d'inscription : 02/05/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Les colliers de perles/ feu
Age du personnage: 22 ans
Métier:
Angel Radwod
Angel Radwod
Apprenti érudit
MessageSujet: Re: On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]   On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Icon_minitimeVen 21 Mar - 20:20

Qu'aurait-il donné pour ne pas être là en ce moment même ? D'accord, la situation n'était pas tellement dramatique, il était à peu près sûr d'y survivre et de rentrer chez lui en un seul morceau. Du moins, il valait mieux que ce soit le cas. Seulement, il aurait déjà pu être chez lui s'il ne s'était pas endormi dans la bibliothèque. Si le bus n'était pas tombé en panne en plein milieu du trajet aussi. Décidément, cela ne devait pas être sa journée de chance, ce ne serait pas ce soir qu'il prendrait le risque d'aller jouer au loto ou à n'importe quel autre jeu d'argent. C'était certain qu'il dépenserait plus qu'il ne gagnerait. Enfin, il y avait toujours une part de chance dans la malchance, à moins que ce ne soit ce que l'on appelle l'espoir, alors il ne fallait pas désespérer. Et puis, le chauffeur allait bien finir par revenir avec des réparateurs ou avec de quoi réparer lui même le bus, s'il en était capable bien sûr. Et s'il ne trouvait pas d'aide, il aurait au moins la décence de revenir pour les prévenir, c'était un minimum. Quoi qu'on ne pouvait jamais être sûr, mais il ne fallait pas être trop pessimiste.  

Il n'était pas seul, ce qui pouvait déjà être une certaine source de réconfort, bien que la jeune fille qui se trouvait avec lui ne semblait pas très loquace. Bon, il ne pouvait pas lui en vouloir, l'ambiance du moment n'aidait pas vraiment à trouver de quoi parler, c'était un peu singulier et un peu effrayant comme situation après tout. Et puis, tout le monde n'était pas aussi extraverti que lui, même s'il se montrait aussi un peu timide quand il ne connaissait pas quelqu'un. En tout cas, quand il était sorti, bien qu'il doutait qu'elle accepte de le suivre, elle l'avait accompagnée. C'était déjà ça.

L'environnement n'était pas plus rassurant que le reste. Ils étaient perdu au beau milieu de la campagne, sans villes en vue -à moins qu'elles ne soient cachées par les arbres constituant ce qui semblait être une forêt sur le côté. Impossible de savoir par où était partit le chauffeur, il n'était déjà plus en vue. Enfin, avec l'obscurité il était difficile de voir bien loin, alors si ça se trouve il n'était peut-être pas encore tant éloigné...
Coupant court à ses pensées, un bruit retentit sur le toit du bus, attirant son regard. Qu'est-ce qui pouvait faire un bruit pareil ? Et surtout, sur le bus. S'il s'était trouvé à la cime des arbres, cela aurait pu être une branche qui raclerait le toit, mais en l'occurence ce ne pouvait pas être le cas. Bizarre. Il retourna à l'adolescente le regard qu'elle lui avait adressé et haussa les épaules pour lui signaler qu'il n'en savait pas plus qu'elle sur l'origine du bruit.

« Tu crois que c'est dangereux... ? »

Pour parvenir à faire un bruit pareil, ce devait surement pouvoir le devenir, surtout qu'il y avait parfois d'étrange bestiole dans les plaines. Angy espérait que celle-ci n'était pas agressive et son espoir s'accentua légèrement quand elle apparut dans son champ de vision. La bête ne semblait pas si terrifiante, on aurait presque dit une grosse peluche. Mais voilà le problème : grosse, elle l'était. De la taille d'un ours peut-être. Et ça, ça ne signifiait rien de bon si elle décidait de les attaquer.

« Euh... je propose qu'on retourne dans le bus. Rapidement. »

Il voulut se rediriger vers les portes du bus, toujours ouverte, mais l'animal choisit ce moment pour prouver qu'elle était parfaitement capable de le réduire en un tas de ferailles sans trop de problème. Après tout, ce qu'elle avait fait au toit aurait du le mettre sur la voie. En parlant de voie, il y avait bien un chemin juste devant eux... Eh bien, ils n'avaient plus vraiment d'autres choix apparement.
Sans réfléchir d'avantage -ce n'était plus le moment pour ça-, il prit la fille par le bras pour l'entraîner avec lui dans une course, suivant le chemin qui était faiblement éclairé par la lune. Il ne fallait certainement pas s'en éloigner sinon ils allaient se retrouver perdus, bien qu'ils l'étaient peut-être déjà. Angy ne connaissait pas vraiment les environs en tout cas, il n'avait fait le trajet à pied et encore moins en pleine nuit, il lui était donc difficile de dire où ils pouvaient être exactement en ce moment et où ils devaient se rendre. La seule chose dont il était certain était la suivante :

« On fout le camp ! »

Ils étaient décidément mal barré.


[Bon. C'est pas comme si j'avais presque 6 mois de retard... xD J'espère que la réponse t'ira quand même ♥]

_________________
On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] 363343Angy2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]   On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» Doit parler à Rudy !
» Bon joueur complet qui doit partir !
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» « Aristide doit revenir et se battre devant les tribunaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kwanita Dena ::  :: Alentours :: Plaine-
On ne doit pas compter sur le miracle. [PV Nother] 1406414697-part