Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]
RSS
RSS

Partagez | .
 

 Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citoyen
Messages : 155
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Husky / Passe-Muraille
Age du personnage: 26 ans
Métier: Dealer~
avatar
Silver Moonlight
Citoyen
MessageSujet: Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]   Jeu 4 Sep - 14:11

Aujourd'hui ce n'était pas prévu que Silver se fasse du blé, du moins, pas directement lui même hein, il avait bien quelques personnes d'autres qui vendait de son produit et encore heureux. Il faut avouer que son petit commerce de drogue qu'il avait finit par mettre se pied était un peu sa fierté. Une preuve à lui-même qu'il était parfaitement capable de se débrouiller tout seul. On commence petit, mais bien que n'ayant pas le plus gros réseau de commerce de drogue sous diverses formes, notre brave Silver gagnait plus que largement bien sa vie. Pourquoi dans ce cas être toujours à vouloir plus d'argent ? Comme on dit, l'humain n'est jamais content et notre homme est plutôt du genre à voir les choses en gros le concernant. Et en parlant d'un commerce à gérer, il était plutôt satisfait également du fait qu'il avait un nombre d'homme grandissant travaillant pour lui. Et plus le temps passait, plus les bénéfices étaient bon, et plus il pouvait se permettre d'avoir de personnes à employer. C'est un travail comme un autre j'ai envie de dire, qui a décidé que la drogue était quelque chose d'illégal ? Juste parce c'est une substance qui rend accro quand on tombe dedans ? Où qu'on en a simplement besoin parce qu'elle vous aide de façon... Visible ou non ? Pff. On devrait presque le remercier de faire le bonheur de ses clients c'est quelqu'un de gentil, je vous assure... Je vous frappe vous qui êtes en train de rigoler à ces mots. De toute façon, il y aurait bien une personne sur terre pour le trouver gentil plus que tout, et cette folle n'est personne d'autre que la femme avec laquelle il partage sa vie. Elle pourrait en effet arrêter son travail pour vivre sous son aile, voir même avec. Mais ce dernier préférait qu'elle ait son indépendance, elle déprimerait sinon la pauvre. Et concernant le trafic de drogue. Ouais non. Sans façon. Enfin bref ! Je m'éloigne du sujet donc on revient à cette histoire de petit commerce. Aujourd'hui, un de ses plus vieux et fidèle employé l'avait contacté la veille pour lui annoncer que quelqu'un voulait lui proposer une nouvelle gamme de produit à rajouter à ses stocks. Bien sûr, séparés en plusieurs entrepôts.  Curieux, il avait un peu de temps à tuer puisqu'il accepta le rendez-vous prévu le lendemain matin. C'est ainsi qu'il se prépara aussi rapidement que d'habitude. Un baiser, on embarque le chien et le voilà en train de se rendre tranquillement à son lieux de travail. Ayant pour habitude de vérifier qu'il n'est pas suivit. Habitude d'autant plus présente depuis qu'il avait croisés la route d'un prêtre un peu colérique... Quel idiot.

Arrivée à l'avance sur place, il eut tout le loisir de parler paperasse et bénéfice avec ses quelques hommes, avant de voir entrer deux personnes. Ces derniers étaient sous la menace d'armes, on va dire simple mesure de précaution. Manier une arme à feu était limite quelque chose d'obligatoire pour survivre dans ce bas-monde et Silver ne faisait pas exception, même si jusqu'à maintenant il n'avait que peu l'occasion de montrer ses talents. En même temps, il n'est pas du genre idiot à foncer tête baisser et tant que parlementer est possible, il le fera. On est souvent bien plus gagnant dans ce cas. En bref, on dirait une Réunions entre Mafia limite au vu de l'accoutrement de chacun et de l'ambiance. Mais ce n'était pas vraiment ça... S'allumant un cigare, il dégageait clairement une attitude de type qui commande et qui veut montrer que c'est lui qui décidait des choses ici. Son regard cachés derrières ses lunettes sombres, notre homme lâcha.

- Bienvenue à vous. Je vous écoutes. Soyez bref, nous ne sommes pas du genre à perdre notre temps par ici...

Qui dit propre commerce et propre trafic ne dit pas bande de flemmard qui ne bosse que quand ils ont envie. Non, je pense qu'on peut noter que Silver était quelqu'un d'intelligent et de sérieux. Ce qui évite de se poser trop de questions sur le comment a-t-il réussit à percer dans le domaine. Un petit peut d'aide quand il était enfant, du courage et hop, le tour est joué hein. Portant avec  lui une valise noir, l'invité l'ouvrit, non sans la méfiance de ses collègues avant de se rendre compte qu'il s'agissait là d'un liquide. Dopant il semblerait. La question était maintenant de savoir à quel prix il mettait ceci. Mais également la qualité réelle du produit. Drogue je veux bien, mais pas n'importe quoi non plus. Il y a différentes sortes et notre brun à lunette estime avoir suffisamment de drogue à bas prix pour le bas peuple. Mais ce n'est pas qu'avec eux qu'on se fait du blé, il est bien connus que les gens fortunés ne savent que faire de leurs argents après tout. Et si ce produit est réellement dopant, c'est bien plus intéressant que quelque chose qui vous en donne juste l'impression. Planer quoi. Comme quand on a un peu trop bût oui c'est cela. Mais sur quoi tester. Hm. Un débat sur le prix et la qualité de produit commença. Bien que notre homme voulait visiblement pouvoir tester le produit pour s'assurer qu'il était correct. Le fournisseur plutôt retissant semblait vouloir rapidement conclure au risque de chercher un autres acheteur. Si le produit est bon, cela serait plutôt mauvais. C'est pourquoi il devait maintenant négocier un temps de réflexion et pouvoir s'assurer qu'il n’était pas aller proposer ailleurs durant ce temps. Que c'est compliqué... Et encore. Il ne savait pas que la finalité de ce débat serait un peu plus long que prévu. En même temps, il possède certes un certains nombre d'homme, mais cela se saurait s'il avait une armée. En même temps il ne serait pas un trafiquant de drogue dans l'ombre si c'était le cas... Il aurait pourtant dût remarquer l'attitude soudaine de son fidèle animal. Qui a dit que les chiens étaient bêtes ?

_________________

Merci papa Sywen pour la sign ♥️

Parce qu'avant j'étais petit et mignon ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akhtai | Capitaine de Kahl
Messages : 35
Date d'inscription : 26/08/2014

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Or/Manipulation d'objets via sa dimension: Stockage => "Golden Lock" et Tir => "Golden Strike"
Age du personnage: CFR age du profil
Métier: Capitaine de Kahl
avatar
Enkidu Ereshkigal
Akhtai | Capitaine de Kahl
MessageSujet: Re: Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]   Ven 5 Déc - 19:31

Un coups de vents balaya mes cheveux. Ce matin qui avait promis d'être doux semblait se rafraîchir. Ou bien n'était-ce dû qu'à l'atmosphère qui régnait dans ses entrepôts ?  Qu'importe somme toute. J'étais là pour une raison bien particulière... Je me tenais un peu à l'écart, les reflets dorés de mon armure n'étaient pas suffisamment discrets pour que j'y aille sans avoir la confirmation que j'avais trouvé la bonne cible. Un petit homme grassouillet, aux cheveux gras et au regard peu avenant vint me voir, l'air craintif et angoissé.

« Voila seigneur, c'est l’entrepôt que vous recherchez, je vous l'assure ! »

Et le voila qui se frottait ses mains grosses et grasses. C'était vraiment un personnage repoussant, peu importait sous quel angle on le regardait. Mais bon, j'avais laissé passé ça... pour le moment. Je fis un signe à un garde éclaireur. C'était le type de soldat le plus discret que je possédais. Quant à moi, revêtu de mon armure d'or, l'infiltration et la discrétion, ce n'est pas vraiment mon fort. Qui a besoin d'être discret quand tous ses insectes s’aplatissent devant ta personne ? Juste parce que j'avais de l'argent et du pouvoir, les gens pensent qu'ils doivent me respecter et m'obéir, alors que ce n'est sans doute pas la meilleurs des raisons. Mais ceux qui aurait pu témoigner de cela n'étaient plus. Ne pas s'incliner devant une personne presque aussi puissante qu'un dieu, la seule préoccupation qu'ils devraient avoir, c'est celle de garder leur vie. Je poussa un soupire. Si les informations qu'avait communiquer cet être répugnant étaient exactes, je n'aurais pas perdu ma journée, c'est toujours ça. Mais je me méfiais, soit cet homme était un menteur insouciant, soit l'or déliait trop vite sa langue. Dans les deux cas, son espérance de vie s'en retrouvait fortement diminuée...

Un mouvement flou  dans la périphérie de ma vision et l'éclaireur réapparu. Je lui fis signe de faire son rapport. Inclinant la tête avec respect il prit parole :

« Il s'agit bien de l'affaire que nous recherchions, votre honneur. Aucun doute sur les individus, notre homme est bien au rendez-vous comme prévu. »

J’acquiesçais lentement. Donc cet informateur peu ragoutant avait dit la vérité. Tout ça par l’appât du gain. Un peu d'or et il n'avait pas hésité à nous dire tout ce que je lui demandais. Bien sur, je m'étais renseigner sur lui avant. Notre petit gros se faisait connaître sous le nom peu flatteur de « Fouine grasse ». il n'avait pas son pareil pour trouver des informations, et les distribuaient largement dès qu'il voyait le reflet doré de la monnaie. Jusqu'ici mes activités ne m'obligeaient pas à m'occuper du trafic obscur de la ville. Mais voila, mes envies me poussaient à diversifier un peu tout ça. Tout d'abord, je devais trouver un fond de commerce, plus ou moins légal dans lequel investir. Puis s'il prenait assez d'ampleur, il pourrait me fournir en ce que je voulais. Pour ça, rien de mieux que d'instaurer un monopole. De plus il aurait mon aval, c'est à dire protection et immunité de la part des autorités. Bien sur, cela allait demander un peu de ménage. Rien ne se battit sans rien, et dans une éradication en règle, mieux valait commencer par priver ses adversaires de vue, c'est-à-dire de renseignement. C'est donc sur ce principe là que je fis un signe de tête discret à l'homme qui se tenait derrière notre cher fouine. Ces gros yeux globuleux, il me demanda avec avidité :

« Voyez seigneur, je ne vous avais point mentit ! Et tout cela ne vous aura coûté que deux cent pièces d'or ! Si vous voulez être un client régulier, je peux même vous propo... »

Sa phrase finit dans un gargouillis peu glorieux alors qu'il contemplait avec effroi la pointe d'une lame, dont le reflet argenté se teintait de rouge tandis que le sang bouillonnait à l'endroit où l'acier sortait de sa gorge. Il leva ses affreux yeux vers moi. Je vis l'incompréhension et la peur se noyer dedans. Puis l'ignoble individu se révulsa une ultime fois, tandis que l'épée s'extrayait de la blessure, laissant retomber le corps sans vie de ce rebut des bas-fond de la ville. Je soupirais, au moins je ne serais plus forcer de voir cette affreuse face. Mes agents, rompu à ce genre de situations firent disparaître le cadavre en un temps record. La seule preuve du meurtre qui venait de se dérouler était une tache écarlate dégageant une forte odeur métallique qui s’épanouissait sur le sol. Une petite brise se leva, balayant la ruelle tandis que je me déplaçais d'un pas souple vers l'objectif. Le hangar était complètement cerné par mes forces. Et ma garde personnelle était juste derrière moi. Elle me permettait d'agir moins prudemment que d'habitude. Elle était composé de gars que j'avais recruté et trié avec soin, tous loyaux et tous possédant des compétences et pouvoir supérieur à la moyenne. Tous leurs pouvoirs me donnaient la suprématie durant les combats, ils se chargeaient en effet des détails trop ennuyeux si je devais y faire attention non stop. Notamment les armes à feu qui étaient neutralisées par un de mes gardes qui pouvaient aisément neutraliser les projectiles couramment utiliser dans ces armes. C'est donc ainsi entouré que je m'approcha du lieu de la réunion confirmée. Ils allaient avoir une petite surprise, pensais-je avec un sourire. Un signal visuel en bordure de ma vision. Tous les hommes étaient prêt. C'est donc sans aucun autre préambule que j'entrais dans le bâtiment en prenant soin d'ouvrir en grand les portes principales et démesurées de l'installation. Traversant la salle d'une nonchalance étudiée, ignorant tous les occupants bouche bée par son entrée , je me campa solidement sur mes deux jambes et demanda d'une voix clair et impérieuse :

« - Je recherche Silver Moonlight, qu'il se désigne, je l'ordonne en mon nom et en temps que capitaine de Kahl ! »

_________________
couleur : #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 155
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Husky / Passe-Muraille
Age du personnage: 26 ans
Métier: Dealer~
avatar
Silver Moonlight
Citoyen
MessageSujet: Re: Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]   Sam 20 Déc - 22:51

On a beau avoir un métier assez peu légal, cela n'empêche pas de s'y consacrer de façon sérieuse. Après tout, chacun son gagne-pain, et dans le cas de Silver, vendre des substance illicite était visiblement la solution. Après tout dans un pays où le légal et l'illégal n'est qu'une nuance bien mince, c'est à se demander en quoi le commerce de Silver n'est pas en règle si ce n'est qu'on accepte pas forcément ce qu'il vend. C'est vrai après tout, il y a certainement plus mal honnête que lui. C'est juste une façon plutôt particulière de travailler voilà tout. Mais voilà, je pense qu'on ne peut douter du sérieux de notre homme quand on le voit ainsi négocier les choses, s'assurer de ne pas vendre n'importe quoi par la suite. Qu'il pourrait en tirer profit, mais également que ses clients ne se retrouvent pas dans un état déplorables par la suite, se serait un peu bête qu'on lui mette des morts dans sur le dos. Après tout, les morts n'achètent rien. Autant les garder en vie et le mieux possible, ça évite de s'attirer des ennuies inutilement. Hors voilà, allez savoir qui avait vendu la mèche ou qui avait décidé de le suivre jusqu'ici, mais sa rencontre de ce matin n'allait pas vraiment lui apporter grand chose. Du moins pas ce qu'il pensait en tout cas. A peine la conversation avait-elle eut le temps de commencer qu'on vint le chercher, comme quoi des gars de l'armée avaient fait leur entrée dans leur entrepôt. Laissant alors notre homme afficher un air on peut plus sérieux. La merde comme on dit. Il se serait volontiers passé de ce genre visite en fait, c'était un coup à chambouler tous le programme de la journée en plus et mettre les quelques hommes travaillant pour lui un peu sur les nerfs. Mais bon, il faudrait faire avec comme on dit, se débrouiller avec eux était certainement la chose la plus important à faire pour l'instant. C'est pourquoi d'un claquement de doigt, il désigna les deux types qui venaient lui proposer leur produit. Déjà qu'il était de mauvaise humeur avant, maintenant il n'était pas vraiment enclin à accepter de financer quoique ce soit. C'est pourquoi il n'hésita pas à les faire se pousser vers la sortie d'un coup de pied au cul sous les yeux du capitaine qui désirait parler à Silver. Évidement, cela ne devait guère l'intéresser de causer aves les hommes de main...

Son animal arriva en courant, en tant que chien, il fût assez peu étonnant de voir ce dernier venir aboyer sur le nouveau venu, ou devrais-je plutôt dire, l'intrus à ses yeux. Il n'avait pas vraiment tord, mais il n'avait pas vraiment envie de voir son animal se faire tuer sous ses yeux. Allez savoir sur quel type il était tombé. Les gens de l'armé sont comme les types qu'on croise dans la rue, soit à peu près bien dans leur tête soit... Pas du tout. Comme quoi, faut pas se fier aux titres hein. Bien que l'air sévère, le blond qui s'était mis en avant semblait avoir la tête sur les épaules. Peut-être un peu trop en fait. Mouais, il n'avait pas envie de se mettre encore quelqu'un à dos, il finirait par avoir des ennuies et sa femme avec. C'est pourquoi il siffla. Heureusement son animal bien dressé revint rapidement dans les jambes de son maître, non sans regarder le nouveau venu avec méfiance. Suite à cela,  le brun s’avança, les mains dans les poches, donnant l'impression comme toujours d'être parfaitement détendu. Un cigare en bouche finissant d'être consommé, il le retira d'entre ses lèvres pour s'arrêter à quelques mètres de l'intrus. Le jugeant alors à travers ses lunettes sombres qu'il portait de façon continuelles.

- C'est moi. Un soucis ? A moins que vous ne soyez-là pour faire affaire. Lâcha-t-il par habitude avec un sourire en coin. Cela dit j'en doute.

On sait jamais hein. Mais en fait il doutait franchement qu'un gars de l'armée viendrait comme ça si fièrement escorté. Au contraire même, on aurait tendance à penser qu'il viendrait un peu ni vu ni connu. Mais il était de toute façon décidé à faire comme d'habitude, ne pas faire profil bas, tenir ce qui lui appartenait et tirer profit de tout ce qui pouvait lui rapporter... Haussant les épaules il ajouta.

- Pas besoin d'être si formel, y a personne pour regarder t'façon.

Cela sous-entendait que y avait pas besoin de tourner une plombe autours du pot, autant savoir ce qu'il en était. Méfiance méfiance hm. A quoi s'attendre ? Il ne pouvait pas le deviner. Ce serait un truc à ne pas raconter le soir autours du dîner, c'est un coup à ce qu'elle l'enferme chez eux pour plus qu'il ne sorte ahah. Sacré bout de femme.

_________________

Merci papa Sywen pour la sign ♥️

Parce qu'avant j'étais petit et mignon ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akhtai | Capitaine de Kahl
Messages : 35
Date d'inscription : 26/08/2014

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Or/Manipulation d'objets via sa dimension: Stockage => "Golden Lock" et Tir => "Golden Strike"
Age du personnage: CFR age du profil
Métier: Capitaine de Kahl
avatar
Enkidu Ereshkigal
Akhtai | Capitaine de Kahl
MessageSujet: Re: Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]   Dim 21 Déc - 10:18

Je sentais l'agitation et la méfiance qui bourdonnait dans l’entrepôt tandis que des ombres s'affairaient, sans doute pour aller chercher la personne que je voulais voir. Je les laissais faire, un petit sourire amusé à mes lèvres. Voila que des gens se faisaient escorter vers la sortie sans ménagement vers la sortie. S'il devait y avoir des perdants cette journée, outre l'informateur difforme dont je m'étais déjà occupé, ça devait être eux. Non seulement ils venaient de se faire chasser alors qu'ils voulaient conclure une affaire, mais sans se douter une seconde que l'offre que j'apportais allait probablement permettre à ce Monsieur Moonlight de faire monter ses exigences considérablement. Mais là n'était pas mon problème. Un chien se mit à aboyer... Je fus tenter de libérer ma soif de sang, qui déjà me permettait de neutraliser pas mal d'humains non entraînés, mais qui contre des animaux comme les chiens qui y étaient particulièrement sensibles, cela pouvait aller jusqu'à leur causer une crise cardiaque. Néanmoins les rapports faisaient état d'un chien de compagnie de la personne que j'étais venue rencontrer et tuer son chien d'entrée de matière n'était certes pas le meilleur moyen de commencer une négociation. Un sifflement retentit et un homme habillé de manière plutôt convenable vint à ma rencontre. Je le regardais avec attention, il avait l'air calme et détendu mais je me méfiais toujours, ne jamais se fier à ce qu'on voit était une règle que me tenait toujours à cœur. Je fis un discret mouvement de main et deux de mes quatre gardes du corps allèrent se poster dehors pour surveiller l’entrepôt et en interdire l'accès à qui que ce soit, puis je fis un pas vers l'homme en costume et à lunettes en souriant à son petit discours.

«  Désolé pour ses mesures qui peuvent sembler un peu rustre mais je ne voudrais pas vous perdre à cause d'un manque de précaution de ma part. Au risque de vous étonner, je ne suis pas là à cause d'un soucis, mais bien de ce que vous pourriez appeler une affaire, si pas l'affaire du siècle dont vous n'avez jamais pu rêver. C'est même pour cette raison que je me suis permis de vous interrompre ainsi sans prendre rendez-vous, mais je voulais traiter cette affaire en urgence. Laissez moi vous éclairer. Depuis ses derniers temps, j'étudie chaque réseau de distribution souterrain dans votre domaine d'affaires. D'après mes rapports, vous avez eu des contacts avec le général, ce qui est plutôt en votre faveur. Vous ne vendez que des produits de bonne qualités et jamais dangereux pour vos clients, je vois donc en vous quelqu'un d'assez raisonnable pour savoir qu'il faut garder ses clients en vie pour avoir des affaires qui tourne. Bref dans votre milieu, vous me semblez quelqu'un de fiable et de raisonnable, ai-je tort ? »

Je m'arrêtais un instant pour aller près d'une table qui traînait dans l'entrepôt. D'un geste, une lumière dorée se mit à briller tandis qu'un trône sobre dans ses formes, composé d'or veiné de rubis se matérialisait au bout de la table. Je m'assis dessus et posa un coude nonchalant sur l'accoudoir, faisant signe à mon interlocuteur de s'asseoir en face de moi.

«  Parlons maintenant affaire. Voila ce que j'ai à vous proposer et ce que je veux en échange. De votre part, vous vous engagez à me fournir tous les produits dont j'ai envie, ainsi que le primeur sur les nouvelles découvertes que vous jugez importante et finalement votre loyauté indéfectible envers moi. Je ne veux aucun pourcentage ou quoi sur votre chiffre d'affaire, l'argent est loin d'être ce qui m'intéresse dans l histoire. Maintenant venons en au fait qui vous intéressera le plus. Ce que je vous propose est très simple. Une somme d'argent plutôt respectable pour agrandir votre commerce. En fait ce que je prévois, c'est de vous assurer le monopole de ce commerce dans tout ce quartier pour commencer, puis dans l'intégralité de Kahl. Je conçois que ça doit représenter un travail de taille. Je vous fournirai l'argent nécessaire, l'immunité face à la garde et même la protection de celle-ci. Vous comprenez, entre des gens raisonnables comme vous et des personnes ne prenant aucun soin de leur client, mon choix était vite réglé. Et si jamais il y a des concurrents qui se montreraient déloyaux ou un peu trop têtu, je m'en occuperais personnellement avec ma garde. Si vous avez d'autres exigences, je veux bien les écouter, ou si vous avez des détails où quoi dont vous voulez discuter, ce serait avec grand plaisir. Je vous offre l'opportunité d'une alliance comme il n'en a jamais été question, soyez-en assuré. »

Je m'adossais tranquillement dans mon fauteuil, fixant mon regard pourpre sur mon potentiel futur partenaire d'affaire. Mon armure cliqueta légèrement tandis  que je baissais un bras pour tapoter mon accoudoir du bout des doigts. Il allait sûrement avoir d'autres doléances, je ne pouvais avoir pensé à tout, je n'étais pas dans son milieu après tout. Mais dans ma tête c'était clair. Il était le seul marchand de son espèce que je pouvais considérer comme fiable. Et si je l'avais à mes cotés, ça renforcerais d'autant plus ma puissance face à la population qui déjà me craignait plus que de raison.

_________________
couleur : #FF6600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 155
Date d'inscription : 18/08/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Husky / Passe-Muraille
Age du personnage: 26 ans
Métier: Dealer~
avatar
Silver Moonlight
Citoyen
MessageSujet: Re: Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]   Mer 7 Jan - 17:37

C'était quoi ça franchement ? Ça donnait l'impression que lamée venait de débarquer et que tous ce beau monde présent dans le hangars allait se faire embarquer. Ou bon, certes c'était presque l'armée qui déboulait et... Visiblement tous le monde était encore là. Notre homme y compris, alors qu'il venait tout juste de se désigner. De toute façon mentir ne servirait à rien. Déjà que Silver avait pour manie de s'attirer les foudres des gens pour son attitude un peu de flemmard sûr de lui, ce n'était pas vraiment le moment de faire le malin. Sinon il était carrément bon pour mettre les voiles hors de la ville pour fuir, et c'est pas franchement quelque chose qui l'enchantait. Déjà que la ville paraît plutôt déplorable, du moins c'est ce qu'on pourrait dire mais il avait toujours vécu dedans donc cela paraissait normal pour lui, mais en plus laisser ici son commerce non merci. Il avait longtemps travaillé pour le mettre sur pied, c'était pas le moment de tout faire merder. Pis. Non, y a rien d'intéressant en dehors, le seul bon coin, ça reste la capitale. Je vous assure ! Donc... Il n'avait plus qu'à voir ce qu'on lui voulait. En espérant qu'il n'y ait pas eut des grabuges... Ou alors que ce fichu prêtre n'avait que ça à faire que de le balancer pour le faire couler pour son petit plaisir et remettre son égo à flot. Bon, de toute façon ça ne sert à rien de balancer des théorie, les faits étaient là. Autant aller de l'avant. En espérant que les hommes arriveront à s'en remettre tiens. Ils étaient tous à cran, certainement en train de se poser les même questions que notre brun. Mais le pire c'est peut-être que ce dernier lui-même n'était pas plus avancé que ses hommes de mains. Profitant de ses lunettes teintés pour le regarder de façon plus sereine, il pût avant tout se rendre compte d'une chose. Visiblement cet homme était très bavard. Ce... Capitaine ? Oui, c'est bien la seule information qu'il avait sur ce dernier hélas. Peut-être songerait-il à demander un peu plus d'informations. Pour l'instant, il faut dire que le contenu de ses paroles étaient bien plus intéressantes.

Alors comme ça il trouvait que Silver était un bon commerçant ? Disons, une personne fiable dans le domaine. Hm. Oui, certainement. Du moins, cela lui semblait naturelle. Non pas qu'il ait la moindre pitié pour ces gens, mais il est évident qu'une personne vivante et satisfaite aura plus de chance de revenir qu'une fois enfermé dans une coffre en bois hein. Pas besoin d'avoir fait des études pour savoir ça, on pourrait même dire que c'est le principe du vendeur de plaire d'une certaine façon au client. C'était un fait acquis pour lui, mais faut avouer qu'il ne s'attendait pas vraiment à ce que quelqu'un comme ce blond vienne jusqu'ici pour lui dire. Dans ce cas... Que voulait-il ? Eh bien. Comme in l'avait dit, c'était pour faire affaire. Mais comment ça ? Dans la logique des choses, notre brun avait avant tout songé à ce qu'il doive le fournir, chose assez classique, bien qu'il n'ait pour l'instant pas vraiment eut l'occasion de fournir des personnes si hautement placés. Mais si cette histoire ne cachait rien, il était évident qu'il ne pouvait que se pencher de façon intéressée sur cette affaire. Il ne répondit pas à ce grand monologue. Il n'était pas très bavard, surtout pour rien, dire et actuellement, il n'avait rien à ajouter. Il avait juste fait un sourire un coin, prouvant alors la satisfaction dans ce qu'il disait depuis tout à l'heure, mais surtout qu'il n'allait pas contredire, tout était bon. Disons que c'était vu de façon presque plus élogieuse qu'il n'aurait pût le faire lui même, mais c'est tout. Reste presque à savoir comment il avait sût tout ça, depuis combien de temps il les observait mais bon.

Silver haussa les sourcils. C'était quoi ce trône sérieusement ? Décidément, il y a ici que des gens à l'égo un peu sur dimensionné, mais faut reconnaître que notre homme en faisait certainement partit en fait donc bon. Cette fameuse affaire.  Notre brun avait préféré s'appuyer sur la table pour l'écouter attentivement, cherchant ce qui pourrait lui indiquer là une entourloupe. Mais rien à faire, il n'en trouva pas. C'est pourquoi une fois que le Capitaine eut finit de parler, un léger silence tomba. Seulement dérangé par les bruits de respiration de son animal de compagnie ou alors des hommes qui bougeaient par-ci par-là. Il dût cependant se résoudre à parler tout de même...

- Eh bien. Un homme bien bavard, mais un discours nullement ennuyeux. C'est bien soudain. Vous semblez y  avoir longuement réfléchit, mais j'avoue que ça me tombe un peu sur le coin de la figure de façon si soudaine.


Il avait tenté de gagner quelques secondes de réflexion, exprimant alors sa surprise bien visible bien que son regard soit caché par une paire de lunette de soleil. Que c'est à se demander de quel soleil il les cache vu l'endroit mais bon.

- C'est une offre plus qu'alléchante, surprenante même. Si tout est réglo. Il haussa les épaules et leva un instant le regard vers le plafond comme pour chercher ses mots. J'suis pas quelqu'un de compliqué, pouvoir continuer à gagner de l'argent sans avoir d'accroc c'est principalement ce que je demande, avoir le monopole n'a jamais été mon objectif mais... Un sourire en coin mauvais qui s'installe si bien sur son visage fit son apparition. Mais c'est quelque chose qui ne déplaît pas. Y a-t-il des groupe qui vous dérange, ou c'est des fois que ?

Tapotant légèrement sur la table. Son regard se baissa, jusqu'à croiser celui clair de son chien. Allez savoir, son animal semblait comprendre la chose, même si on peut en douter un peu. Il avait parlé d'exigence. Il est vrai qu'il lui avait fournit quelque chose tellement complet, on va dire que cela s'apparentait à du détail. Mais un détail tout de même très important pour notre homme. L'essentiel même... La corruption le dérange pas. Sil doit travailler pour une autorité pour continuer son œuvre en paix, il le fera, vouloir se débrouiller seul et se mettre tous le monde à dos c'est idiot.

- Garder mes bénéfices me convient, tant que moi et ma famille, et accessoirement mon commerces sommes tranquille c'est ce qui compte. D'ailleurs. J'ai eu un accrochage avec un membre de l’église il y a de ça peu de temps. Vous pouvez faire quelque chose en cas de dérapage de sa part hm ?

Ben... Oui. Ce serait idiot de voir ce dernier tout balancer et qu'on vienne le chercher pour trafic illégal, le foutre en taule ou même le ruiner. Ce serait assez... Embêtant de se retrouver les mains vide à cause de ce type. Et le pire c'est qu'il était persuadé qu'il était parfaitement capable de faire en sorte de lui pourrir la vie... Après. Ce Capitaine avait de la chance, la famille de Silver n'est pas des plus nombreuse, cela fait moins de travaille... D'ailleurs.

- Vous connaissez mon nom. Mais je ne connais pas le votre vous êtes ? Il est toujours plus simple de mettre un nom sur un visage. Surtout si on est amené à faire affaire avec lui.

La journée commence bien finalement.

_________________

Merci papa Sywen pour la sign ♥️

Parce qu'avant j'étais petit et mignon ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il suffit d'un peu de volonté pour s'élever au sommet. [pv : Enkidu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DON&JULIET Il suffit parfois d'une seule personne pour se sentir heureux
» il ne suffit pas d'avoir cinquante amis pour être heureux parfois un seul peux suffir a votre bonheur. ✝ nevaeh
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» (Elyssa) Si tu dors et que tu rêve que tu dors, il faut que tu te réveilles deux fois pour pouvoir de lever !
» Myria Hoare ♰ Brûle tout pour t'élever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kwanita Dena ::  :: Kahl [capitale] :: Ghettos-