Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !
RSS
RSS

Partagez
 

 Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citoyen
Messages : 541
Date d'inscription : 24/04/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Corbeau/la chance-malchance
Age du personnage: 23ans
Métier:
Nate A. Komaeda
Nate A. Komaeda
Citoyen
MessageSujet: Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !    Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Icon_minitimeMar 6 Aoû - 14:31

Il était environ deux heures de l’après-midi quand notre corbeau revint gentiment sur ses pas. Depuis dix heures du matin, le jeune homme avait fait le tour des restaurants de la ville pour essayer de dégoter un travail et ainsi enfin devenir complètement indépendant et ne plus compter sur les autres quand il s’agissait d’argent. A croire que les moments étaient durs pour trouver un petit boulot et que notre Corvus allait devoir se tourner vers un autre emploi. Ces temps, la chance était tout de même de son côté comme le boulanger se trouvant en dessous de son appartement était d’accord de le prendre sous son aile s’il lui donnait un petit coup de main. De cette façon, une petite rentrée d’argent pouvait avoir lieu tous les mois et cela soulageait mentalement notre homme ayant de moins en moins besoin de compter sur l’argent de son meilleur ami. Enfin, ne nous éloignons pas trop et revenons au moment présent voulez-vous ?

Aujourd’hui était plutôt une journée calme pour notre amie ayant fini sa recherche de travail. Comme son petit patron lui avait donné un jour de congé, le corbeau décida d’aller faire quelque course histoire que le congélateur soit plein… Oui, Nother avait la mauvaise manie de tout manger pendant qu’elle jouait à ses jeux vidéo ! En parlant de ça, le grand-frère avait peut-être trouvé un petit boulot qui pouvait lui plaire et qui pouvait en même temps aider les jumeaux à se faire une autre rentrée d’argent par mois. Il ne devait surtout pas oublier de lui expliquer ce soir avant que ce dernier ne soit pris par quelqu’un d’autre ! Heureusement pour notre noiraud, l’employer semblait être une personne de bien sympathique et attendait deux jours avant d’accepter de nouvelle personne. Maintenant, il fallait prier pour que la jeune femme soit capable de bouger un peu ses fesses. D’ailleurs, cela énerverait Corvus que sa sœur ne fasse pas un effort alors que le dit travail était tout fait pour elle ! En somme, une occasion en or qu’il ne fallait pas rater !

Perdu un peu dans ses pensées, le jeune homme ne remarqua pas être déjà arrivé devant son bâtiment. Faisant un signe amical au vieil homme avant de monter en s’étirant quelque peu. Montant les marches du bâtiment, Corvus fit un soupir en voyant que l’ascenseur était encore une fois en panne. Le réparateur avait dû faire un mauvais travail la dernière fois.
Continuant de monter tranquillement, ses oreilles furent interpelées par un drôle de bruit. Sûrement des voisins en train de s’amuser un peu trop bruyamment. Ce n’était pas vraiment discret, mais bon… Un enfant allait sûrement naitre dans les neuf mois qui allaient venir. Ses pieds continuèrent de monter et le bruit devint de plus en plus distinct avant que le corbeau n’ait carrément un gros bug. Attendez, les bruits venaient clairement de son appartement. Est-ce que sa sœur avait trouvé un travail, mais d’une manière peu propre voir même illégale ? Je peux vous dire que les sentiments de Corvus venaient de faire des loopings et sa frayeur prit le dessus rapidement ! Défonçant littéralement la porte de son chez lui, le jumeau ne se retint pas pour lâcher un gros. « Nother ??? Tu vas bien ??? » à la façon bien paniquée que seul lui pouvait le faire.

Cherchant dans les pièces, il le prit la porte dans le nez en entrant dans le salon et finalement, fut soulager de voir que la demoiselle était simplement en train de jouer… WAIT un jeu de ce genre ? Hors de question de voir ça dans l’appartement ! Il manquerait plus que Noctis passe dans le coin et les vannes pouvaient pleuvoir en quelques minutes.

« Nother ! Ça ne va pas de jouer aussi fort ! On t’entend dans tout le bâtiment… J’ai eu peur ! Et arrête ce jeu. On va sortir faire des courses ! »

Changement de sujet assez radical n’est-ce pas ? Oui, Corvus n’était pas du tout à l’aise avec ce genre de sentiment et préférait éviter tout sujet. Par contre, je peux vous assurer que le jeu n’allait pas rester très longtemps chez lui. Hors de question que les voisins s’imaginent des choses ou encore pire. Imaginez les voisins, qui étaient des petits vieux, croient qu’ils font des choses entre jumeaux ? Se secouant rapidement de la tête pour évacuer toutes pensées de ce genre, l’homme fit un simplement mouvement de la main montrant à sa sœur qu’elle n’avait pas le choix.

_________________
Wouiii:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/
Kwanita
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2013
Humeur : .....?

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Poêle/Manipulation de l'acier
Age du personnage: 21
Métier:
Nother Lormëne
Nother Lormëne
Kwanita
MessageSujet: Re: Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !    Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Icon_minitimeDim 6 Oct - 18:56

Un zombie ? Un monstre ? Un…un être effrayant ! Ah non juste Nother qui se réveil tranquillement, bien que sa tête équivaut à celle d’un zombie qui vient de se réveiller de sa tombe. Les cheveux qui partent de tous les côtés, la demoiselle souffle sur les mèches devant ses yeux. Les cernes distinguent du réveil, les yeux plissés à cause de la lumière du soleil. Se frottant les yeux comme elle peut, la demoiselle jette ses couvertures qui finissent en boules. Allant directement dans la cuisine pour manger un truc, ce servant des céréales, allumant la télé d’un geste rapide de télécommande avec un bout de pain dans la bouche quel tient fermement et qu’elle jette pile dans le territoire du corbeau. Faut bien cohabiter avec cette bestiole. Remontant son débardeur qui se casse un peu la figure, se faisant une queue de cheval le temps de manger tranquillement. Position du lotus sur le canapé, les jambes bien apparente, pour une fois ! Le short de sport bien utile pour bien dormir. Zappant tranquillement ce qui se présente à la télé.

« Votre visage parait mal réveiller alors utiliser […] Un pare-brise cassé ? Appeler Car… […] Pour être jeune et bien dans sa peau utiliser [….] Un soucis ? L’assurance... […] Le lait c’est bon pour le corps […] J’aime ma banque […] La nouvelle musique de la nouvelle génération ![…]  De belle photo grâce à l’objectif […] Les matins sont dure ? Avec [… ] »

Comment peut-il avoir autant de pub pour vendre n’importe quoi ? Mystère tient. Soupirant, elle arrive enfin devant un bon dessin animé, posant son bol sur le sol, larvant complètement sur le canapé, le bras qui pend comme une personne décédé. Elle peut presque rivaliser avec les cadavres quand même. Ne bougeant que le strict minimum du temps.  Revoilà cette maudite pub, bon bah on peut en profiter pour aller à la salle de bain. Saisissant sa brosse à dent, on frotte sans trop de conviction, avec un regard complètement dépité. Dire que certaine passe plus de trois plombe dans la salle de bain à se mettre des tas de crème et peinture de guerre sur le visage. Soupirant, elle se rince la bouche, et détache ses cheveux, elle secoue les cheveux, puis se change tranquillement. Jetant son pyjama dans son lit, Nother a un sens du rangement unique ! Le pire c’est quelle si retrouve, enfin tant mieux on va dire… Regardant l’heure qu’il est, tient déjà 13h ? Bon bah autant s’occuper comme on peut. Fouillant dans tout ses jeux du moment, elle en prend un qui se trouve dans une boite un peu noir avec des cœurs, le collector c’est mal, surtout quand c’est ridicule… Mais bon ce n’est pas censuré comme ça ! Se relevant et lisant le manuel de commande de la manette, la jeune femme se laisse tomber dans le canapé après avoir mis tout comme il faut. Le jeu n’est qu’un vulgaire visuel novel, enfin en apparence. Faisant plusieurs choix, la demoiselle avance tranquillement, jusqu’au moment fatidique. Voilà que le jeu ce transforme d’un truc romantique à du Hentai… Bah c’est qu’un jeu, mais Nother oublia le détail que vivre dans un appartement n’a pas grande insonorité ? La faute à cette femme qui hurle trop, quelle idée aussi. Jouant tranquillement la demoiselle est quand même concentrée.

C’est alors que des pas assez violent arrive et défonce presque la porte, mais vu la voix, ce ne peut être que Corvus. Il a quoi ? La demoiselle penche la tête en arrière pour regarder. Le voilà presque entrain de hurler…Attendez elle a fait quoi ? Elle ne fait que ce détendre…Enfin bon dans un soupir, la demoiselle suit donc son frère…  Dehors. L’extérieur n’étant pas un grand ami de la jeune femme, toujours quelque chose qui va arriver ! Enfin bref faire des courses, les centres commercial existe vraiment ? Ow quelques chose que Nother découvre, surtout l’intérieur, trop…de…monde…

«Pourquoi tu me mènes dans ce genre d’endroit, je ne supporte pas l’afflux de personnes…»

Dit-elle en soupirant, ce n’est pas du tout son truc quand même. Bon aller respire Nother, elle suit donc son grand frère, capuche mise, évitant de croiser le moindre regard des gens…Espérons que cela ne va durer trop de temps….

_________________
Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Signa-Nother
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 541
Date d'inscription : 24/04/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Corbeau/la chance-malchance
Age du personnage: 23ans
Métier:
Nate A. Komaeda
Nate A. Komaeda
Citoyen
MessageSujet: Re: Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !    Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Icon_minitimeLun 14 Oct - 16:43

A croire qu’on n’avait pas envie de laisser un jour de repos à notre pauvre noiraud qui n’allait plus savoir où donner de la tête avec le temps. Que cela soit une sortie qui ratait partiellement à cause de la vision d’une personne en train de mourir, d’un restaurant qui se faisait prendre en otage ou encore des magouilles que Corvus n’avait pas vu venir. Oui, notre homme semblait toujours être là où il ne devrait pas tombant sur des situations plus bizarres les unes que les autres. D’ailleurs, heureusement que son esprit était devenu bien plus robuste au fil des années car imaginer voir des morts plutôt souvent, cela commençait à faire beaucoup pour un esprit qui serait fragile ! Surtout que certaine mort n’était pas spécialement belle à voir. D’accord, une mort naturelle c’était… Normal ? Cela ne le dérangeait pas bien que Corvus évitait de toucher des personnages âgés sachant le risque de vision bien plus grande. Mais alors quand c’était un enfant en bas âge qui mourrait lors d’un accident et se trouvait voir coupé en deux à causes d’un choc très violent, cela marquait tout de même le moral de notre ami. Je dois vous avouer que quand il s’agissait de la mort d’un gosse, le contractant du corbeau préférait mettre en garde un de ses parents bien que ces derniers le prenaient la plus part du temps pour un grand malade ! D’ailleurs, l’un d’entre eux avait failli appeler la police un jour. Cruelle destinée alors que notre homme essayait de sauver une vie innocente bien que cela ne pouvait pas spécialement être précis. Un bus, n’approchez pas des bus pendant une semaine. C’était de simple petit conseil dans ce genre.

Revenons donc à notre situation du moment. Alors que Corvus s’était fait une jolie paniquée en croyant que sa sœur jumelle avait un problème. Ah, mon pauvre petit corbeau. Apprends à être moins paniqué par les événements et de voir la situation avant de défoncer une porte si soudainement. Heureusement que cette dernière n’était pas cassée d’ailleurs. Imaginez la tête des voisins en voyant une porte tombée sur le sol. Quoi qu’ils devaient avoir l’habitude du bruit avec les jeux vidéo de la blonde. Une fois à l’extérieur, on pouvait voir que le plus vieux avait tout de même un peu de peine à se calmer grognant un peu dans son coin se cachant sous son grand chapeau.

« Tu aurais pu faire attention. Ça résonnait dans tout l’étage ton jeu ! » Finit-il par dire n’aimant pas spécialement être ignoré.

Ouais, on peut dire que le jumeau avait fait sortir sa sœur dans l’espoir que les voisins ne remarquent pas spécialement d’où venait le bruit et surtout, comme pour la faire bouger un petit peu. C’était bien beau de rester toute la journée devant la télévision, mais Corvus n’aimait pas vraiment devoir tout faire et préférait essayer de la bouger un peu arrêtant de tout lui voir tomber entre les mains.
Sortant finalement une liste de course, l’ainé regarda ce qu’il devait acheter commençant à entrer dans un magasin plutôt connu de la capitale pour ne pas être très cher. Entendant la question de sa sœur, il tourna la tête pour la regarde.

« Justement, ça serait bien de t’habituer un peu à sortir. Une fois, je vais arrêter de faire les courses et tu n’auras plus rien. »

Alala, ce n’était pas du tout dit sur un ton méchant, mais plus comme une leçon de vie que le grand-frère aimait bien faire entrer dans la tête de sa petite sœur. Est-ce qu’un jour, il arriverait à lui faire comprendre que le monde n’était pas si répugnant que ça ? Bien qu’il ne soit pas complètement rose aussi, il faut bien l’avouer. Finissant par mettre les pieds dans le magasin, il tourna la tête vers sa sœur.

«  Si je te donne une partie des courses à faire, tu peux t’en sortir ? » dit-il en tendant un des deux morceaux de papier dans sa main.

C’était un peu un test pour savoir si Nother avait bien compris qu’elle devait commencer à se débrouiller un petit peu en espérant ne pas la retrouver dans le coin des jeux vidéo… Même si quelque chose lui disait que ça n’allait malheureusement pas lui échapper. Mais vous savez quoi, Corvus était loin d’être quelqu’un de bête ! Voyant déjà la chose arriver, le corbeau avait fait exprès de lui donner des éléments se trouvant complètement à l’opposer de l’espace que sa sœur aimait tant. Aller, on va prier pour que tout se passe bien cette fois-ci hein ? Histoire qu’on arrête de prendre Corvus pour la femme à tout faire de la maison. La regardant un dernier moment, le jeune homme commença à partir de son côté pour commencer ses commissions.

_________________
Wouiii:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/
Kwanita
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2013
Humeur : .....?

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Poêle/Manipulation de l'acier
Age du personnage: 21
Métier:
Nother Lormëne
Nother Lormëne
Kwanita
MessageSujet: Re: Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !    Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Icon_minitimeVen 8 Nov - 19:25

Un territoire hostile, où le moindre faux geste est mauvais. Dés qu’on approche, on sent tout de suite que notre vie est en danger, chaque fois que l’on avance on se demande toujours la même question « vais-je trouver ce que je cherche » Le doute plane souvent, la déception peut être souvent palpable...En plus se territoire peut être conquit, par des fous, ou même des hommes de forces. Bref vous l’aurez compris, nous sommes dans un hyper marché.

Notre demoiselle, qui un peu forcé par le grand frère grand teinté de noir, la gentiment guider ici. Un lieu de mystère et de découverte ! Un lieu que Nother HAIT le plus, trop de monde qui la regarde, trop de monde qui sont là… Se cachant bien le visage dans sa capuche, voulant presque avoir l’existence d’une ombre ou d’un fantôme. Déjà qu’elle se demande bien ce qu’il y a de gênant dans ses jeux… n’est ce pas humain ? Enfin l’homme juge vite des trucs naturelle gênant, mais ne nous attardons pas plus sur le fait que des jeux hentai sont naturelle, certain sont légèrement… Enfin voilà ! Soupirant un peu sur la parole de son frère, détournant le regarde au moment ou il parle.

« Tu ne connais pas le cybermarché, un clic et tu as tes courses à la maison…. »

Dit-elle presque en marmonnant, gardant la main dans ses poches, évitant de croiser le moindre regard de n’importe qui, même d’un gamin… Bah ouais c’est méchant un gamin ! Vous ne saviez pas ?  Enfin bref, à peine arriver Corvus s’en va en lui donnant un bout de papier avec des trucs inscrits… Attends La demoiselle tend à peine la main que la voilà toute seule dans un lieu totalement paumé…. C’est où tout ça ? Faut y mettre où ? Tel un piquet décoratif, la demoiselle ne bouge plus fixant sa liste… Mais elle bouge vite quand elle sentit quelqu’un la toucher, presque dans la plus gracieuse position de défense, elle regarde le ou la personne qui a osé la toucher. Juste un môme qui court trop vite, bien que le « hiiii » de Nother est presque mignon dans se moment là… La demoiselle se refait percuter, revoilà le bruit… Puis encore, la demoiselle court se réfugier loin de cette masse qui s’agglutine vers les caisses.

Caché dans un rayon de vêtement, tellement une bête terrifié, les yeux qui regardent le moindre mouvement, entourés de cernes qui lui font presque un regarde d’un psychopathe sociopathe pervers qui se cache dans les rayons de vêtement pour femme. Pourtant la Fylearts a oublié un tout petit détail, les vêtements sont à acheter. Donc au moment où quelques vêtements sont écartés, on tombe sur Nother recroquevillé… Qui lève juste la main tremblante… Bien qu’une femme hurle surprise, se qui à fait vite déguerpir la blonde très loin de ce rayon et qui se cache maintenant dans un autre. Enfin caché, juste dans un pas super visité pour le moment. Collé contre le rayon avec les yeux les plus terrifié du monde, respiration accélérer, à croire que le démon la poursuit quand même.

« C’est….l’enfer.. »

Non un centre commercial Nother ! La blonde regarde dans quoi elle est, voyant toute les bouteilles apparente devant elle, c’est rayon alcool. Blasé devant autant de quantité de bouteilles, se demandant si dans toute la vie de ce magasin un mec a acheté toutes ses bouteilles un jour. Oui y a des gens qui se posent des questions complètement stupide…. Soupirant, la demoiselle avance doucement, regardant ses pieds toute crispée comme un piquet. Manque plus qu’elle marmonne une incantation de magie noire et c’est bon elle va passer pour la fille à qu’il manque une case…. Puis levant la tête, la voilà devant de la farine… Mais n’y en faut pas de ça ? La paniquée regarde la liste et voit bien qu’il en faut. Prenant un paquet au pif… La demoiselle se rend compte qu’il y a le même truc mais dans un emballage différent… Comme figé devant ce paquet, et regardant l’autre qu’elle a pris… Qu’est-ce qu’il a de mieux celui là ? Peut être qu’il rend les pâtisseries tellement bonnes que faut celui là ! Mais peut être que l’autre offre plus de fermeté !

« …Mais si je me trompe et que Corvus voulait l’autre paquet à côté du paquet que j’ai pris... Et qu’il est déçus et qu’il va retourner en acheter, et qu’a cause de ça, il percute un camion qui a perdu ses freins et finit à l’hôpital et qu’il ne pourra plus marcher à cause d’un paquet de farine ! A cause de moi !! …Non attend là c’est un peu gros… Il pourrait me mettre à la porte sinon si je me trompe… »

Résultat de Nother qui découvre qu’y a des marques différentes de farine et qui ne cuisine pas. Territoire pas conquit égal une Nother qui tremble comme une feuille en se faisant toute les théories du siècle.

Toujours en piquet comme une idiote à ce faire des tonnes de films, une personne peut être bienveillante approche et lui tapote l’épaule, ce qui la fait sursauter…Tournant sa tête très très doucement.

« Tu as besoin d’aide ? Tu semble perdu ! T’en fait pas mec c’est que de la farine, faut être con pour pas savoir quoi prendre ! »

Malgré du rire de la personne, le paquet que Nother tient fini explosé tellement elle la serré. Voyant le contenue complètement étalé sur le sol… La demoiselle dans une marche de crabe gracieuse se barre de ce lieu maintenant condamné par celle-ci… Et rebelote devant une chose que Nother ne sait même pas choisir.

« Corvus…tu bois quoi en café… ? »

Trop y a TROP de choix !! Pourquoi n’y a pas simplement un truc avec juste écrit café !  Ce n’est pourtant pas compliqué ! Et essayant de ce rappeler de toute les pubs de la télé... Non ce n’est pas possible, peut pas avoir la marque avec écrit « café de Corvus » ? Non cela serait trop demandé. Se tapant la tête contre le rayon elle rattrape de justesse un pot…puis un autre…puis un autre en usant de son médaillon en tordant le rayon métallique…. Le remettant doucement et rangeant tout correctement… La demoiselle recule doucement… Peut être que si elle croise Corvus elle lui demandera les marques… et même où se trouve le reste…. Car cet endroit et déjà trop grand et peuplé, c’est quoi le problème de cet endroit ?! Tout le monde ces donnés rendez-vous ici ?! Bref la demoiselle avance et se retrouve dans un endroit presque… chaleureux, regardant dans un bas le tas de tissus qu’il y a. Sortant une culotte du bas en dentelle toute mignonne, qui fini jeter loin de Nother, complètement dépité. Sortant maintenant un soutien-gorge un peu grand.

« T’ain…je pourrais faire tenir la gamelle de Raven la dedans….. »

Réflexion intense pour notre blonde totalement en dépitassions devant tant de… féminisme de la part d’un sous-vêtement. Y en a de toute les tailles c’est magique n’est-ce pas Nother ?  

_________________
Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Signa-Nother
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Messages : 541
Date d'inscription : 24/04/2013

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Corbeau/la chance-malchance
Age du personnage: 23ans
Métier:
Nate A. Komaeda
Nate A. Komaeda
Citoyen
MessageSujet: Re: Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !    Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Icon_minitimeSam 14 Déc - 17:12

Comment dire, une simple petite corvée de la vie quotidienne pouvait devenir un parcours du combattant quand on avait une sœur de quelque minute plus jeune et pourtant, ne connaissait pas grand-chose à la vie que menait son ainé. Corvus était souvent obligé de lui donner une espèce de coup de pied dans le cul pour la faire ne serait-ce que sortir de son appartement et lui apprendre un petit peu la vraie vie. Surtout que la jeune femme devrait bien finir par trouver un boulot n’est-ce pas ? L’ainé était clair à ce sujet, il ne serait pas le seul à chercher de quoi faire tenir la petite famille surtout avec le nombre de jeu que sa petite sœur était capable de dépenser… Soupirant un bref instant ne voulant pas encore partir dans ses pensées, Corvus laissa donc sa sœur aller faire quelque course histoire que le tout soit fini plus rapidement et surtout, qu’elle arrive à se retrouver dans ce grand magasin, pas si grand que ça en fait. Oui, ils n’avaient pas besoin de changer de pièce par exemple comme ces grands hyper marché.
Marchant tranquillement de son côté, le corbeau fit le plein d’aliment pour environ trois ou quatre jours histoire d’avoir le temps d’aider un peu le gentil homme habitant en bas de chez eux. Un petit travail qui leur permettait de vivre sans toujours se faire taquiner par Noctis et son air narquois avec son élève car il ne trouvait pas un boulot rapidement et surtout, se faisait souvent avoir comme un gros pigeon. Se frottant un peu le front histoire de ne pas penser de telles choses, le contractant remplit son panier toujours ce petit air inquiet en pensant à sa sœur jumelle qui devait se perdre dans les rayons d’alimentation. Enfin, il n’y avait rien de bien compliqué sur la petite liste que son frère lui avait demandé. C’était même des aliments de base que n’importe qui pouvait acheter à l’aide d’un mémoire. Mais comme tout bon petit boulet qui se doit, des problèmes arrivèrent rapidement aux oreilles de notre corbeau.

Alors que Corvus achetait des produits douches tranquillement, oui car sa sœur serait sûrement encore en train de paniquer en choisissant le bon parfum, ses oreilles furent attirées par une femme faisant la commère avec une autre. Une jeune fille bizarre aux yeux rouges s’amusait à faire peur dans le coin des femmes et ressemblait à un fantôme ? Tirant rapidement la tête en se malaxant encore la tempe, le jumeau ne perdit pas une seconde pour se diriger d’abord vers le coin alimentaire. Une grosse tache blanche attira son attention. Tiens, de la farine… La première chose que notre homme avait écrite sur le papier servant de liste à sa jumelle. Ensuite, une étagère pas mal tordue où le café se trouvait. Soupirant encore un coup, notre homme suivit les petites marques de pas discrète et blanche sur le sol avant de tomber dans le coin de la lingerie féminine. Rougissant rapidement, le corbeau était sur le point de faire demi-tour quand un slip féminin lui tomba sur la tête. Hop, début des rougeurs qui le firent panique et envoyer le morceau de tissu plu loin en espérant que personne n’avait vu cette affaire ! Toussant un peu en essayant de se reprendre difficilement, Corvus reprit sa route pour enfin retrouve la blonde en train… D’inspecter un soutien-gorge… ? Vu sa remarque, elle ne devait pas vraiment comprendre ce que c’était. Posant doucement sa main sur son épaule, on pouvait voir son air dépiter.

« Toi, tu n’es vraiment pas discrète… Essuie ton pantalon avant qu’on comprenne que c’est toi qui a fait ce remue-ménage. Puis pose ce sous-vêtement, il est bien trop grand pour toi…. D’ailleurs, tu en as… ? »

Un peu gêné de lui demander cette chose, mais notre jumeau n’avait pas le souvenir d’avoir vu… Ca, quand il faisait la lessive de Nother. Attendez, ce n’était pas du tout hygiénique de ne pas avoir de sous vêtement ! Et on savait tous que notre corbeau était assez sur les règles quand il s’agissait d’hygiène. Toussant un peu, le corbeau fixa sa sœur vite fait, regarda l’étalage de soutif, lui en donna un avant de la pousser rapidement vers les cabines d’essayage. Toujours cette couleur rouge sur les joues, le noiraud reprit la parole.

« On va t’en prendre un ou deux. Dépêche-toi de l’essayer pour avoir si c’est ta taille. Aller, vite ! »

Vraiment, on ne pouvait pas dire que notre bonhomme n’était pas un papa poule ! A apprendre l’essence de la féminité d’une femme. Enfin, même pas de la féminité, mais imaginez qu’elle ait soudainement mal au dos à cause de sa poitrine ou ne serait-ce qu’un autre problème ! Ouais, non Corvus avait vraiment un problème de calme ces temps et boire quelque chose de plus doux que du café, lui ferait sûrement le plus grand bien. Enfin bref, pour le moment il attendait sa petite sœur en espérant qu’une passante ne le prenne pas pour un pervers. Surtout quand ce dernier lui demandait si tout allait bien et si elle s’en sortait convenablement. Il manquerait plus que Nother ait besoin d’aide pour le mettre tiens. Mon pauvre Corvus, tu n’es pas prêt de rentrer chez toi pour te détendre un petit moment. Attention, les rides vont bientôt apparaitre si tu ne te reposes pas !

_________________
Wouiii:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shingeki-no-kyojin.forumactif.com/
Kwanita
Messages : 216
Date d'inscription : 24/04/2013
Humeur : .....?

Feuille de route
Totem/Pouvoir: Poêle/Manipulation de l'acier
Age du personnage: 21
Métier:
Nother Lormëne
Nother Lormëne
Kwanita
MessageSujet: Re: Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !    Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Icon_minitimeDim 16 Fév - 13:00

Au jour d’aujourd’hui, la femme doit apprendre à vivre ? Elle est morte récemment ? Oh bah mince…  Non en fait  son frère c’est vraiment mis en tête de lui donner une bonne hygiène de vie. Après tout ne rien faire de ses journées, sans savoir ce qu’il y a à l’extérieur n’est pas un bon mode de vie tout de même. Enfin passons tout les détails de la vie de Nother. La femme doit affronter un lieu flippant, non mais autant de monde dans un lieu aussi petit et autant de choix… c’est mort !

La demoiselle n’est pas vraiment la perfection incarné, mais comment on peut faire des courses avec ce monde, ce trop de choix, c’est pire qu’une torture !! En deux ans de renaissance la femme n’a pas pour habitude de vivre avec tout ce choix, d’habitude c’est tout prêt dans le placard, alors que là faut choisir, chose inhabituelle ! Bon pour le moment ça mal finit, heureusement que ça pas alerté la police ou autre chose quand même… Respirant un peu en admirant une gamelle pour oiseau, elle sentit une main sur son épaule qu’il la fait sursauté sur le coup, après tout elle ne s’y attendue pas

Regardant son pantalon plein de farine, la demoiselle enlève vite tout ce blanc qui fait tâche sur elle. Il a du la pisté comme ça, pas vraiment discrète la petite. Mais elle se fait vite embarquée dans un truc tout petit, avec des gamelles à oiseau… Essayé ça ?  Attend il a dit sous vêtement….donc ça va sous les vêtements ! Moment de grande logique pour la demoiselle,  bravo Nother! Puis d’un coup ça va où les sous vêtements ? Bon elle tente déjà sur la tête en se disant que ça fait oreille de chat, mais ça ne va sûrement pas là… Puis moment de logique, dans ses jeu c’est truc se trouve sur la poitrine des filles ! Enlevant son haut et regarde son peu de forme à cette endroit, quoi que ça encore pousser….sérieux ?! La demoiselle regarde avec de gros yeux, genre « ce n’est pas possible pas à moi pitié ?! » Non mais c’est impossible sa pousser en une nuit ?!

«C’est quoi ce truc sa grossis !!! Non non non non non !! »

Ça y est une crise de Nother qui découvre un truc. Mais sur le coup elle a oublié qu’elle n’est pas chez elle. Toussant un peu pour se reprendre, se disant que sa va surement dégonfler. Essayant de comprendre comment se truc se met, la demoiselle le met dans tout les sens jusqu'à ce que sa ressemble à la potentiel utilisation du truc. Mais ça tient comment ? Moment de réflexion vite réduite à :

« Comment ce truc ce met sérieux, c’est chiant. »

C’est ça d’être une femme ma petite Nother ! La jeune femme se regarde dépité dans son miroir de cette cabine, se disant que sérieux faut être con pour mettre c’est truc, et qu’elle est bien sans ce truc immonde qui semble serrer.

« Sérieux…j’espère qu’on va vite rentrer après… c’est chelou cet endroit. »

Grogne-t-elle en se demandant si son frère à une autre idée derrière la tête, déjà qu’elle est en enfer… Son frère serait le roi de l’enfer là ? Ah ouais tout s’explique maintenant, il la traine en enfer pour faire d’elle la future quelque chose de ce lieu ? Elle est très bien chez elle alors… Enfin pour le moment tout ce qu’elle voudrait c’est que ce truc appeler sous-vêtement finissent dans le bac ou il est et qu’il y reste pour de bon !

_________________
Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Signa-Nother
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !    Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je vais t'apprendre à t'habiller correctement, paysanne [ft. Héra]
» Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]
» Tear « Vivre c'est mourir. Mourir c'est vivre. » (En cours)
» Il faut vivre.
» Apprendre l'elfe et le latin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kwanita Dena ::  :: Blaoria [capitale] :: Habitations :: Appartement de Corvus-
Toi, je vais t'apprendre à vivre. Et laisse ce hentai tranquille !  1406414697-part